Vernissage : Métamorphoses urbaines avec Thami Benkiran et Cat Wilson – 26 Janvier 2018 – 3ème édition des journées de l’héritage colonial des villes marocaines

A l’occasion de la troisième édition des journées de l’héritage colonial des villes marocaines, Takafes et l’institut français de Fès ont le plaisir de vous inviter au vernissage de l’exposition photo » Métamorphoses urbaines » qui aura lieu  le vendredi 26 janvier, 18h30 à la galerie de l’Institut Français de Fès.

La séléction de cette année s’aligne parfaitement avec la thématique de ces journées :  L’espace urbain en pleine mutation, et cela avec la participation de deux artistes photographes qui ont pu aborder la question de l’espace urbain d’une manière créative et profonde.


La sélection officielle 2018 :

Thami Benkiran 

Photo : Thami Benkiran

Benkirane Thami est né à Fès le 21 décembre 1954. Autodidacte, il pratique la photographie depuis 1976. Actuellement, il est professeur universitaire spécialiste des sciences du langage et de phonétique expérimentale. Il enseigne également la photographie en tant qu’art visuel en relation avec la littérature.
Il a à son actif plusieurs expositions individuelles et collectives au Maroc et à l’étranger (Algérie, Tunisie, Liban, Iran, Mali, France, Allemagne).
Il a participé en tant que photographe à l’année du Maroc en France en 1999, à la cinquième édition des rencontres internationales de la photographie de Bamako au Mali en 2003. Il a participé à l’exposition inaugurale (2014-2015) du musée Mohammed VI d’art moderne & contemporain de Rabat.
Parmi ses expositions les plus récentes :
– « Codes-barres de la pesanteur » au Fab Lab NegPos à Nîmes en France (décembre 2015- janvier 2016).
– « Fès et gestes », Festival Arabesques, Montpellier, France, mai 2016.
– « Espace public, espace privé », Rencontres Photographiques de Rabat, mai-juin 2017, Bab Rouah, Rabat.
– « L’ivre lumière du livre », Institut français de Fès, 24 novembre-31 décembre 2017.

Kitea route de sefrou; Thami Benkiran

Cat Wilson 

 

Photo : Cat Wilson

Cat Wilson est une photographe australienne et artiste new-media vivant à Casablanca, au Maroc.
Auparavant elle utilisait souvent dans son travail des répétitions qui consistaient principalement en des images accélérées créées à l’aide de photographies et guidées par une exploration de la nature du temps.
Maintenant vivant au Maroc, son attention s’est déplacée d’une exploration temporelle de la répétition vers des images statiques. S’intéressant et s’entraînant à la conception géométrique islamique, elle explore et découvre des techniques permettant à la répétition et à la reproduction d’offrir de nouvelles façons de voir.
Avant de se lancer dans la photographie et les new-media, Cat s’est formée et a travaillé en tant que directrice de théátre et dramaturge. Après son diplôme de la VCA School of Drama en 2003, elle a travaillé en étroite collaboration avec des écrivains australiens pour diriger et produire cinq œuvres de nouvelles écritures australiennes durant les années 2004-2009.

photo : Cat Wilson

Les journée de l’héritage colonial sont organisées en  partenariat avec : 

L’Institut Français de Fès

L’Institut Cervantes  de Fès

Dar 7 Louyat – Maison d’hôtes

Association Mi’mart