Soirée Ciné: cinéma japonais: Departures (2008)

12144947_513693905457476_1878529284386352859_n

Takafes en partenariat avec le centre Sakura vous invite à découvrir l’un des films qui ont marqué l’histoire du cinéma japonais, ce dimanche à 17h au centre culturel japonais Sakura, méga-pole office , 5 avenue Allal Ben Abdellah 6eme etage V.N ,fes ,MAROC

 

 

Daigo Kobayashi, un violoncelliste dans un orchestre à Tokyo, perd son travail à cause de la dissolution de l’orchestre. Après avoir abandonné son métier de violoncelliste, il décide de vendre son violoncelle qu’il avait récemment acheté 18 millions de yens, puis décide de déménager dans son village natal, Sakata, Yamagata, avec sa femme. Un jour, il tombe sur une petite annonce intitulée « départs assistés » pour l’agence NK. Il va à l’entretien d’embauche en pensant que c’est un travail pour une agence de voyage. Mais lors de l’entretien, il découvre que NK/MEB est l’abréviation pour mise en bière , et qu’il est là pour assister le « départ ». Le directeur de l’agence NK, décide immédiatement de recruter Daigo après que celui-ci a confirmé qu’il était prêt à travailler dur. Le salaire est de 500 000 yens par mois avec un bonus de 20 000 yens pour l’entretien. N’ayant pas d’autre travail en perspective, Daigo décide d’accepter l’offre. Cependant, quand il rentre chez lui, il est incapable d’avouer à sa femme pour quel genre de métier il a été embauché, et donc explique être employé dans l’industrie des cérémonies occasionnelles.

Laisser un commentaire